top of page

Activités & Visites

Expédition hivernale au Mézenc


Pourquoi ne pas tenter l'ascension du Mézenc dans la neige ? Le point de vue offert par le géant est d'autant plus remarquable lorsque le paysage est blanc. L’ascension est un peu plus longue en hiver, car le parking de la Croix de Peccata n'est pas accessible, il faut se garer à la Croix de Boutières, mais cela reste tout de même très abordable (3,3km jusqu'au sommet).




Le jour où nous avons fait ces photos, nous étions partis pour une randonnée en famille, en janvier 2021. Il faisait -9°c au village des Estables, soit 400m plus bas en altitude que le sommet. Mais surtout, n'ayant aucune autre montagne aussi haute à des centaines de kilomètres à la ronde, le Mézenc était frappé de plein fouet par un vent terrible ! Le brouillard givrant sculptait un paysage féérique autour de nous. Ce phénomène arrive souvent en hiver lorsque les nuages recouvrent le paysage pendant plusieurs jours : alors le givre enseveli tout, parfois plusieurs dizaines de centimètres de glace s'accrochent aux arbres, sculptant des silhouettes fantasmagoriques dans le paysage.


Nous nous étions munis de raquettes (nous en possédons plusieurs paires que nous pouvons également mettre à votre disposition lors de votre séjour chez nous), mais nous les avons rapidement abandonnées (nous les avons cachées dans un fourré pour les récupérer au retour) car la neige avait été tassée par le passage de nombreuses personnes avant nous et elles n'étaient finalement pas nécessaires ce jour-là.



La Croix du Mézenc, couverte de givre.

Arrivés au sommet, nous étions à la limite de la couverture nuageuse. Nos cheveux, nos barbes et nos sourcils étaient givrés eux aussi ! Et le vent qui soufflait en tempête chassait parfois les nuages, laissant apparaître un bout de ciel d'un bleu électrique l'espace d'un instant, dévoilant fugacement la mer de nuage autour de nous, puis ce spectacle disparaissait aussi vite qu'il était apparu, et le coton des nuages nous enveloppait à nouveau.


Malgré nos sourcils couverts de givre, nous n'avons pas souffert du froid, bien emmitouflés et réchauffés par l'ascension.












Il n'est pas rare d'observer ce phénomène de "mer de nuage" lorsque l'on va skier à la station des Estables, voisine du mont Mézenc. Alors que le reste du département se trouve sous la couche nuageuse, les pistes de ski et le Mézenc culminent au-dessus de cette infinie couverture blanche qui s'étend par-delà la vallée du Rhône, jusqu'aux Alpes.


Le Mont Mézenc, vu depuis le sommet du domaine de ski alpin des Estables.

Comments


  • Blanc Icône Instagram
  • Instagram
  • Facebook
bottom of page